Mission

Au cours de ses années d’existence, pour conforter sa place, le mouvement a développé des concepts novateurs et pris des initiatives marquantes.
Parmi celles-ci, nous pouvons citer :

  • Le 30 Juin 2016 à Louga le MSD a signé avec le Programme National de biogaz domestique  un Protocole d’Accord pour l’installation et le fonctionnement de mille (1 000) biodigesteurs en milieu rural et dans les zones périurbaines au profit de ses membres. Ce projet, qui est dans sa phase d’exécution, va permettre aux bénéficiaires de disposer de gaz pour la cuisson et de lumière pour les maisons. Il va également permettre d’alléger la pénibilité des taches ménagères et lutter contre le déboisement.
  • Les femmes du MSD ont eu à bénéficier du programme de renforcement sur les techniques de transformation des produits agricoles et halieutiques avec l’appui du programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (ppaao) à l’ITA.
  • La Commission Formation du MSD est entrain de démultiplier toutes ces formations avec nos propres moyens dans les coins les plus reculés du Sénégal.
  • Le MSD, dans la phase de démarrage du Programme National de Biocarburant en 2007, a planté 1.500.000 boutures de jatropha (tabanani). Ces opérations se sont déroulées dans les régions de Dakar, de Diourbel, de Kaolack, de Kaffrine, de Tamba, de Saint Louis, de Kolda, de Kédougou et de Fatick. L’objectif de l’Etat du Sénégal était de planter 1000 ha de jatropha dans chaque communauté rurale
  • Le MSD a été choisi parmi les 5 plateformes paysannes qui ont participé à la deuxième phase du Programme des Services Agricoles et Organisations de Producteurs (PSAOP2) de 2006 à 2010. Le PSAOP2 avait pour objectif de  faciliter l’accès des producteurs aux services agricoles et aux connaissances, avec comme objectifs ultimes l’augmentation de la productivité et de la diversité agricoles, la stabilisation de la production et le renforcement de la sécurité alimentaire des ménages, tout en satisfaisant de manière équitable les besoins des différentes couches de la population rurale.
  • En ce moment le MSD vient de finaliser l’élaboration du Projet de création d’un Réseau d’échanges de produits agricoles locaux entre ses membres des 6 zones agro-écologiques du Sénégal.
  • Ce Réseau permettra aux producteurs et transformatrices d’y écouler plus facilement leurs productions ;et aux consommateurs des zones rurales et périurbaines de diversifier leur alimentation en accédant à des produits locaux diversifiés à haute valeur nutritive et à un prix abordable.
  • Cette plateforme permettra à terme aux producteurs d’avoir une plus grande maîtrise du marché et des cycles de production. Ce qui, à coup sûr, améliorera considérablement le niveau de vie de ces populations.
  • Un Atelier de lancement a été organisé à Mbodiène les 02, 03 et 04 Juin 2011 sur financement propre du MSD.
  • 5000 livrets de santé ont été déjà confectionnés
  • Le Projet n’a pas aboutit parce que Askia Assurances, notre principal partenaire, s’est rétracté au dernier moment car n’ayant pas les capacités financières et techniques pour mener à bien ce programme.
  • Aujourd’hui le MSD est entrain de finaliser un Projet de convention avec l’ACMU pour faire bénéficier au monde rural,, un régime spécifique de couverture maladie.

Programme d’accès au programme 

  • Pour faire face aux nouveaux défis de l’Agriculture moderne, le MSD a mis sur pied une coopérative agricole avec conseil d’administration dénommée COOP AGRI-MSD.COOP-CA, agrément N°00009 du 02.01.2017.  Elle travaille à renforcer les capacités de production sur toute la chaine de valeur agricole au profit des membres. Pour cela, elle mobilise des partenaires financiers pour faciliter l’accès aux équipements et aux intrants, met en place des dispositifs de commercialisation et améliore le savoir-faire des membres. Il est prévu d’installer deux cents(200) cellules coopératives à travers tout le pays.
  • Petit-matériel agricole : Le MSD est entrain d’identifié les demandeurs du petit matériel composé de semoirs, de houe-sine, de houe occidentale, de moulins, de décortiqueuses, etc. ; et est entrain de finaliser les contrats de fourniture avec des entreprises sénégalaises.
  • Mini tracteurs et accessoires : Le MSD a signé une convention avec la Société Tchèque KNIGHTS a.s pour la fourniture de 220 machines agricoles (Global Mini Tracteurs Polyvalents avec accessoires actifs et passifs) adaptées à l’Agriculture familiale. Pour la phase-test, il est prévu 50 mini tracteurs.    la particularité du Sénégal est qu’il est composé pour l’essentiel d’exploitants agricoles familiaux avec de petites surfaces cultivables. Donc les motoculteurs agricoles sont plus adaptés à nos besoins. La demande nationale est estimée à plus de 100.000.
  • Tracteurs : Le MSD a signé un Accord de partenariat avec la Société allemande CASE CORNWAYS GmbH pour la fourniture de 100 tracteurs de 80 CH entièrement mécaniques. Phase test : 50 tracteurs